C’est ce qu’a annoncé le Ministre de l’économie le 30 août dernier. Cette réforme, qui aura lieu en 2019, se traduira par la transformation du CICE en baisse de charges et, notamment un allègement de six points de masse salariale. Le Ministre a indiqué que cette réforme « va produire une plus grande profitabilité pour les entreprises et ça va augmenter la réserve de participation pour les salariés, c’est-à-dire la part du bénéfice qui va aux salariés parce qu’ils ont bien travaillé ». Le MEDEF a exprimé ses doutes quant à la mise en place de cette réforme, son Président, Pierre Gattaz ayant indiqué que « la hausse du coût du travail pourrait atteindre 7 Mds€ pour les salaires compris entre 1,5 et 2,5 smic. ». Le surcoût total de cette mesure est estimé entre 5 et 7 milliards d’euros.
Pour en savoir plus >>