C’est ce qu’il ressort de l’enquête réalisée par la société Gymlib auprès de 30 000 salariés et 100 entreprises clientes. Il en ressort que si le bien-être et la santé sont les premières motivations pour la pratique d’un sport (45% des salariés interrogés), le bien-être et la déconnexion arrivent juste derrière. En effet, 30% des salariés indiquent que la pratique du sport permet à la fois de se détendre et de se déconnecter du travail. Du côté des entreprises, les bénéfices tirés de la pratique du sport sont une meilleure attractivité de l’entreprise et une meilleure image de la marque employeur (35%) ainsi qu’une meilleure cohésion et un meilleur climat dans l’entreprise (25%), une diminution des risques professionnels tels que le stress, le burn-out. Autres bénéfices, une baisse de l’absentéisme (18%) et du turn-over (16%).
Pour prendre connaissance des résultats >>